L'héritage du "Huey"

La carrière civile du "Huey" a débuté en 1973, quand l'entreprise EXXON acheta plusieurs Bell 205, pour finalement en posséder une dizaine à la fin d'une période de trois ans. En 1982 ils ont été remplacés par des Bell 212. Des sociétés d'hélicoptères basées en Alaska opéraient avec des "Huey" à partir d'héliports côtiers. Les Huey de ces sociétés passaient l'essentiel de leur temps en survol maritime, des modifications ont été faites pour incorporer l'addition de flotteurs permanents ou rétractables et des équipements de navigation améliorés, modifications indispensables pour les sorties d’urgence. Depuis l'ère du Vietnam jusqu’à maintenant un grand nombre de ces "Huey" ont trouvé leur place dans l’inventaire des services d’incendie, de police ainsi que dans des compagnies civiles. En plus de l'industrie du pétrole, les grandes sociétés industrielles utilisent des "Huey" sur des chantiers comme les mines, la construction lourde, le forestier et le plus souvent dans des régions lointaines et difficiles d'accès.

Le Bell Modèle 214 A 

En décembre 1972 Bell a reçu une commande de l’US Army pour 287 Modèle 214A pour livrer à l’Iran par le gouvernement américain. Ce modèle à été développé à partir de l'expérience "Huey Plus" avec un moteur à turbine Lycoming de 2,930 ch, le LTC4B-8D, une version améliorée du T55-L-7C qui était installé à l'origine sur le 214A de démonstration expédiée en Iran. La transmission et le système rotor étaient les mêmes que ceux développés pour le "King Cobra", hélicoptère de combat expérimental à l’époque.

Le premier modèle a volé le 13 mars 1974 et les livraisons ont commencé en avril 1975. Seulement trois jours après la livraison, le premier modèle de production iranienne a gagné cinq records du monde d’altitude et de taux de montée. Ce Huey pouvait transporter 4 tonnes (8,000 livres) de charge externe (deux fois la charge des autres Huey) il était le Huey militaire le plus puissant. Il est facilement reconnaissable par son énorme moteur.

Le 214A a un poids maximum au décollage de 6900 kilos (13,800 livres) et une vitesse de croisière de près de 300 k/h (161 kts) pour une autonomie de 525 km (283 nm) avec six à dix passagers.
Jusqu'à maintenant aucune force militaire autre que l’Iran a commandé le puissant 214A et bien que conçu comme une variante militaire, ce modèle est devenu la base pour de nombreux Huey civils.

Le Bell Modèle 214 B 

 Le 4 janvier 1974, Bell a annoncé la prochaine disponibilité d'une version commerciale du modèle 214A appelée le modèle 214B "Big lifter". Faisant ses débuts en septembre 1974, le 214B a été équipé d’un moteur de 2.930 Ch, le T5508D propulsant le même système de transmission que le modèle précédent sur le 214A; le rotor principal a été équipé d'une section de pale Wortmann avec une corde de 85,5 centimètres et une tête rotor améliorée. D’autres modifications comportent un système de commande de pilotage automatique et un double circuit hydraulique. Il se différencie du 214A militaire par un système d'extincteurs du compartiment moteur, des sorties d’urgence par poussée des hublots, des portes cargo et une électronique de type commerciale. Les performances, les capacités d’emport et le poids sont égaux à ceux du 214A. La capacité interne de 3200 litres (800 gallons) d’eau est utilisée dans la lutte contre l'incendie. Un modèle ultérieur, le 214B-1, diffère en ayant une masse au décollage maximale limitée à 6.250 kilos (12.500 livres) pour répondre à des normes de certification.

 

Le Bell Modèle 214C 

Le modèle 214C était semblable au modèle 214A mais a été équipé pour les secours. 38 hélicoptères étaient destinés à l'Iran dans le cadre du programme militaire d'aide; le premier exemplaire étant livré à l'armée américaine le 17 décembre 1976 suivi de 39 qui ont été par la suite livrés à l’Iran avant que les relations avec ce pays aient cessé.

Le Bell Modèle 412 

 En septembre 1978, Bell a commencé le développement du modèle 412, le premier vol à été effectué le 3 août 1979. C'était une technologie de pointe, variante à quatre pales de l’hélicoptère bi-turbines modèle 212 et pour Bell le premier hélicoptère de série à quatre pales. En 1981, Bell espérait vendre aux militaires le modèle 412 ou au moins son système de rotor pour remplacer ceux du l'UH-1N, le 412 avec sa transmission améliorée a quatre pales qui augmente sa charge utile de 550 kilos (1.100 livres) il est de surcroit plus rapide, plus doux, et plus silencieux que l'UH-1N.

Le Bell Modèle 214ST 

Il était appelé "Super Transport" ou "Stretched Twin", ce modèle est l’appareil le plus éloigné de la conception de base du Huey mais néanmoins un Huey. Cette version rallongée du model 214 a commencé son développement en septembre 1977 et son premier vol a eu lieu le 21 juillet 1979. Développé particulièrement pour servir en Iran et pour le marché offshore du pétrole, le "ST" n'a cependant pas été commandé par des forces militaires autres que l'Iran et l’armée de l’air vénézuélienne qui ont reçu deux exemplaires en 1982. 350 machines "214ST" étaient prévues pour être construites sous licence par l'industrie iranienne d'hélicoptères. Sur ce Huey géant, Bell offre pour la première fois un train d'atterrissage à roues. La puissance est assurée par deux moteurs General Electric CT-7-A avec une puissance de 1.725 Ch chacun. Son poids brut maximum était de 8.750 kilos (17.500 livres) avec une capacité de carburant de 1740 litres (435 gallons). La cabine du 214ST a été rallongée de 2.50m sur la base du model standard 214 permettant d’asseoir 17 passagers et deux pilotes. Il est livré standard avec une vitesse de croisière de 285 k/h (155 Kts) et un système de contrôles entièrement automatique.